Avez-vous entendu parler du syndrome du cou texto ?

Depuis quelques années, la technologie occupe une place beaucoup plus importante dans nos vies quotidiennes. Saviez-vous que l’utilisation de plus en plus fréquente et prolongée d’appareils numériques, tels que des téléphones intelligents, iPod, tablettes, lecteurs MP3, et consoles de jeux portatives, provoque certains problèmes de santé ?

Le nouveau terme scientifique « text neck syndrome » – en français, il s’agit du syndrome du cou texto – désigne les problèmes de cou découlant d’une mauvaise posture adoptée lors de l’utilisation d’appareils numériques.

Les symptômes les plus fréquents du cou texto consistent en des raideurs au cou et au dos, des engourdissements dans les mains, des céphalées de tension, des douleurs aux épaules et aux poignets, etc.

Lorsque la posture n’est pas rectifiée, les effets à long terme du cou texto peuvent s’avérer catastrophique ! En plus d’endommager la région de la nuque, le cou texto a un effet de rayonnement néfaste dans l’ensemble du corps. Par exemple, il peut s’agir d’une perte de volume de la capacité pulmonaire, des problèmes gastro-intestinaux, ou encore de l’arthrite, etc.

Par conséquent, il importe de prendre conscience des ravages sur le corps humain que le cou texto peut engendrer lorsque de mauvaises postures sont fréquemment adoptées lors de l’utilisation d’appareils numériques. En s’éduquant à propos des gestes préventifs à adopter, il est possible d’éviter le syndrome du cou texto.

En cas de problème, n’hésitez pas à consulter Chiro Gatineau pour obtenir des conseils et des soins personnalisés.


Réduire la douleur dans le dos avec une balle de tennis

Des études scientifiques, réalisées entre 2009 et 2014, ont révélé qu’une forme de massage aux points de pression, dénommée acupression, contribuerait à soulager les maux de dos. (Consultez cette étude http://www.bmj.com/content/332/7543/696/ et celle-ci https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24343353.) Voici quelques manières toutes simples de réduire la douleur, en appuyant sur quatre points de pression à l’aide d’une balle de tennis.

Les avantages de l’acupression

La tension dans le dos a tendance à s’accumuler sur les points d’acupression. Par l’automassage à l’aide de balles de tennis, vous serez en mesure de favoriser la relaxation musculaire et la guérison des tissus, d’améliorer la circulation à l’intérieur des tissus, en plus de déclencher la libération d’endorphines dans votre organisme, ces substances chimiques reconnues pour soulager la douleur.

Deux points dans le bas du dos

Pour déterminer à quel endroit se situe deux points d’acupression dans le bas du dos, il suffit d’imaginer une ligne verticale descendant de votre joue droite jusqu’au bas du dos, à environ 2 pouces au-dessus de la fesse.

Si votre travail vous oblige à demeurer en position assise au bureau la majorité de la journée, cet automassage devrait vous faire du bien. Vous n’avez qu’à positionner une balle de tennis entre votre dos et une chaise, ou encore un mur. Faites rouler la balle autour de ce point d’acupression du bas du dos pendant une ou deux minutes, de trois à cinq fois par jour. Répétez cet exercice du côté gauche du bas du dos. Ce simple massage devrait contribuer à soulager vos douleurs au dos et au cou.

N’importe quel endroit qui fait mal

Positionnez-vous contre le plancher ou contre un mur pour faire rouler une balle de tennis à l’endroit du dos qui vous fait mal. Maintenez la balle immobile pendant 30 à 40 secondes, puis faites-la rouler doucement autour de ce point douloureux. Cela contribuera à disperser votre douleur.

Les heures passées au téléphone

Si vous avez l’habitude de tenir votre cellulaire coincé entre votre épaule et votre oreille, la tension que vous exercez sur votre cou pourrait vous causer des maux de dos. Il y a pire encore : rester courbé pendant des heures tous les jours devant son téléphone intelligent !

À l’aide de vos deux mains, passez les doigts dans le cou, à l’arrière de la tête. Vous sentirez la crête inférieure de votre crâne. Frottez lentement vos doigts le long de cette crête jusqu’à vos oreilles. Massez doucement pendant 1 à 2 minutes. Répétez cet exercice 3 à 5 fois par jour.


N’oubliez pas

N'oubliez pasCe n’est pas rare que certaines personnes «s’éloignent» des soins chiropratiques quand la douleur est partie. Et ensuite, de revenir plusieurs mois après et se demander qu’est-ce qu’ils ont fait pour que la douleur revienne? Dans la plupart des cas, ce n’est pas ce qu’ils ont fait qui est le problème mais plutôt ce qu’ils ont «arrêté» de faire.

Une fois que vous êtes en santé, il est facile d’oublier de continuer à faire les choses qui vous ont mis en santé. Combien de fois avez-vous amélioré votre alimentation et perdu du poids pour ensuite abandonner ses bonnes habitudes une fois que le surplus de poids ait été perdu? La même chose se passe pour garder votre colonne en santé avec des soins chiropratiques «réguliers».

C’est facile d’oublier les impacts d’un système nerveux en santé sur votre santé quand la douleur est partie et votre vitalité est de retour. Mais si vous demeurer sans soins pour un certains temps, les chances que les douleurs retournent sont énormes.

Quand vos douleurs sont de retour, au lieu d’essayer de trouver ce que vous avez fait d’incorrect, pensez à ce que vous avez fait pour que la douleur parte.

Dr. Patrick Cadieux, chiropraticien B. Sc., D.C.
Maximisez votre santé, maximisez votre vie!


Nous sommes ce que nous mangeons… même ce que nous voyons !

Légumes vs Mal bouffeDans une étude publiée dans le «Epoch Times» quelqu’un qui laisse des boissons gazeuses et des céréales sur le comptoir de cuisine va être en moyenne de 20 à 26 lbs plus lourd que ceux qui ont des fruits sur leur comptoir. Ils ont regardé à 200 photos de cuisines et ensuite, ils ont faits la corrélation avec l’indice de masse corporel (BMI).

Les résultats

  • 24 à 26 lbs pour avoir laissé des boissons gazeuses sur le comptoir
  • 20 lbs pour y avoir laissé des céréales

Malheureusement, ils ne mentionnent pas si quelqu’un laisse des bouteilles de vin sur le comptoir.

À voir…

Dr. Patrick Cadieux, chiropraticien B. Sc., D.C. Maximisez votre santé, maximisez votre vie!


L’inactivité nous détruit

YogaIl est très bien documenté qu’un style de vie sédentaire est dangereux pour la santé. Quand on arrête de bouger nos articulations au travers de leurs pleines amplitudes de mouvement, cette partie devient raide et mécaniquement déficiente et douloureuse.
Avec le temps, les os, cartilage, ligaments et tendons se détériorent (arthrose). Malheureusement, le style de vie de sofa apporte moins de mouvement et plus de problèmes chroniques.

La bonne nouvelle est que ça se change en bougeant un peu plus à tous les jours. Des exercices comme le yoga sont excellents pour garder les grosses parties du corps en mouvements. Les ajustements chiropratiques sont excellents à garder les petites parties du corps en mouvements (vertèbres).

Dr. Patrick Cadieux, chiropraticien B. Sc., D.C. Maximisez votre santé, maximisez votre vie!


Système nerveux central

Le système nerveuxLe tout débute par une pulsion nerveuse. La plupart des systèmes ou organe du corps contrôle seulement 1 fonction mais le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) font plusieurs choses en même temps. Il contrôle tous les mouvements volontaires (danser, chanter, etc.) et les mouvements involontaires (respiration, battement cardiaque, etc.) Aussi, le SNC (système nerveux central) est le centre de vos pensées, vos créations, vos émotions.

Pour nous chiropraticiens, tout ce qui entoure le SNC est d’une importance capitale et principalement la colonne vertébrale. La colonne vertébrale a plusieurs fonctions : supporter notre corps, envoyer des tonnes d’information au cerveau à propos du positionnement et mouvements du corps (propriréception) protège la moelle épinière.

Cependant, les chutes et les mauvaises postures blessent la colonne vertébrale et c’est à ce moment là où la proximité du système nerveux central devient significative. Puisque ces blessures vont empêcher la bonne communication entre le SNC et le corps.

Dr. Patrick Cadieux, chiropraticien B. Sc., D.C.
Maximisez votre santé, maximisez votre vie!


Désalignement de la colonne vertébrale

Garçon accident de bicycleQuand vous étiez plus jeune et téméraire et peut-être même aujourd’hui avec vos enfants, avez-vous déjà subi une chute à vélo? En vous relevant vous remarquez que les poignées sont désalignées comparativement à la roue, vous enfourchez votre vélo avec vos pieds par terre et vous forcez vos poignées pour les enlignés avec la roue d’en avant et voilà on repart!

Après un «accident» avec votre corps (dormi tout croche sur le sofa, chute, soulever quelque chose incorrectement, assis 8 heures de temps en avant d’un ordinateur, etc.) votre colonne vertébrale peut s’être désalignée. Une bonne posture demande que la tête, les épaules, les hanches et les pieds soient alignés pour que votre colonne maintienne son intégrité fonctionnelle. Comme les poignées ont besoin d’être en ligne avec la roue pour que votre vélo fonctionne de façon approprié, si une partie de la structure devient désalignée cela va créer un stress physique sur le reste du système et augmenter le risque d’échec.

Si conduire un vélo avec le guidon désaligné est bizarre, imaginez comment vos muscles, ligaments et articulations se sentent en performant certaines activités de tous les jours. Peut-être que les petites douleurs vous disent de vous faire enligner !

Dr. Patrick Cadieux, chiropraticien B. Sc., D.C.
Maximisez votre santé, maximisez votre vie!


Pourquoi on prend du poids au début de notre entrainement?

Gain de poidsEn partant cela n’arrivent pas à tout le monde donc ce n’est pas une excuse pour ne pas faire d’exercice, mais si ça l’arrive c’est probablement causé par de la rétention d’eau temporaire à cause de l’inflammation. Avec un peu de temps ça va passer.

L’inflammation est normale, surtout si vous êtes nouveau à l’exercice. Quand vous débutez votre entraînement, vous «blessez» votre musculature, ce qu’on appelle des «microtraumatismes» et c’est à ce moment que l’inflammation débute. Le fluide nécessaire à l’inflammation à un certain poids et peut paraître sur la balance.

La réponse à ce problème

  1. Garder votre alimentation à son meilleure pour limiter l’inflammation.
  2. Repos : s’assurer d’un certain repos, cela va permettre aux muscles de se réparer.
  3. Patience : Continuer à vous entraîner et à varier vos entraînements, cette phase d’inflammations devrait durer environ 2 à 3 semaines.
  4. Faites attention à votre stress : Travailler 12 heures par jour avec des nuits courtes et des vieilles blessures peut augmenter la production de cortisol qui stimule l’accumulation de gras.

Ne vous découragez pas, faire de l’exercice doit devenir votre style de vie!

Dr. Patrick Cadieux, chiropraticien B. Sc., D.C.
Maximisez votre santé, maximisez votre vie!


La chiropratique pour vous ?

La chiropratique pour vous?La chiropratique est fondée sur le fait scientifique suivant : le système nerveux impose son contrôle à toutes les cellules, tissus, organes et systèmes du corps. Si cet équilibre est altéré, un dérèglement du système nerveux provoquera des problèmes. La chiropratique vise le recouvrement et le maintien de la santé humaine, via l’interaction du système nerveux, musculaire et squelettique. Elle porte son attention sur le diagnostic, le traitement et la prévention des maladies qu’elle peut influencer grâce à son approche.

La chiropratique centre sa philosophie, son art et sa science sur le maintien de l’homéostasie (équilibre) du corps humain et sur sa capacité innée de guérison naturelle. Elle ne se concentre pas uniquement sur les symptômes ou la douleur, mais cherche à identifier et soigner la cause du problème.

Le système nerveux central comprend le cerveau, le cervelet et la mœlle épinière. Le système nerveux périphérique est composé des nerfs qui s’occupent de transmettre les informations du cerveau aux cellules, ainsi que des cellules au cerveau.

Il est primordial que chacune des parties du corps puisse communiquer le plus librement possible avec le système nerveux. Un bris dans la faculté d’interaction entre le système nerveux et les autres systèmes peut vous amener à consulter pour un problème de santé.

Votre colonne vertébrale a trois fonctions principales. La première est de permettre le mouvement via les 24 vertèbres mobiles. La seconde est de soutenir les membres supérieurs et inférieurs au tronc. La troisième fonction, essentielle au maintien de la vie, est de protéger le système nerveux.

Des lésions que l’on appelle subluxations peuvent interférer dans la capacité de la colonne vertébrale à effectuer une de ses trois fonctions. Ces subluxations se présentent comme des anomalies du mouvement normal et/ou de l’alignement idéal de certaines vertèbres. Elles causent une irritation du système nerveux et gênant la circulation de l’influx nerveux. On peut retrouver des subluxations à n’importe quelle articulation du corps.

L’expertise du chiropraticien lui permet de détecter, de traiter et de prévenir les problèmes de santé découlant de la présence des subluxations. Le docteur en chiropratique est un professionnel de la santé de premier contact : vous pouvez le consulter sans être recommandé.

Dr. Patrick Cadieux, chiropraticien, B. Sc., D.C.
Maximisez votre santé, maximisez votre vie!


Les trois stades de la douleur

Ça brule !!!C’est l’histoire d’un médecin qui dit à son patient : «Il y a trois stades de douleur. Le premier est quand tu commences à porter attention à la douleur. Le deuxième est quand tu es vraiment conscient de la douleur et que tu commences à changer la façon que tu fais les choses. Et la troisième est quand la douleur te force à faire quelque chose».

Le patient demande à son médecin : « Quand ça arrive au troisième stade, qu’est-ce que je devrais faire?» Sans hésitation le médecin lui répond : «prendre des Motrins!» (Tristement vrai…)

Le pire de l’histoire est que le patient croyait que le conseil du médecin était très bon. Quand le patient a raconté ce qui est arrivé à son chiropraticien, le chiro a dit : «Si ton détecteur de fumé se met à sonner dans ta maison, la première fois tu vas probablement porter attention. La deuxième fois tu vas aller voir mais, s’il sonne une troisième fois, tu vas sûrement faire quelque chose. Est-ce que tu enlèverais les batteries pour ne plus l’entendre?» «Certain que non!» répondit le patient «C’est complètement stupide». Le patient avait comprit.

La morale de l’histoire… Les symptômes sont une tentative du corps à se sauvegarder, à limiter les dégâts. Masquer les symptômes (douleur, nausée, diarrhée, fièvre, etc.) avec des médicaments ne règle pas le problème. Au contraire, il peut empirer la situation. C’est plus intelligent d’aller pour la cause du problème tout de suite.

C’est pourquoi on appelle les chiropraticiens «DC». Ce sont des Docteurs pour trouver la cause!

Dr.Patrick Cadieux, chiropraticien, B. Sc., D.C.
Maximisez votre santé, maximisez votre vie!